Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Caroline Segarra

11 mars 2016, 5 ans après

Bonjour toi !


Ça fait longtemps, n'est-ce pas ?


Je sais que ce blog est deserté depuis des mois, des années ? Mais je reviens te parler aujourd'hui parce que ce n'est pas n'importe quel jour.


C'est le 11 mars 2016. On est exactement 5 ans après le terrible séisme et tsunami que le Japon a subi.


Cela fait déjà quelques jours les chaînes de télé diffusent des reportages sur cet évènement et sur l'évolution de la situation. Comme tout amoureux du Japon, ça m'a travaillé, d'autant plus que j'étais présente à Tôkyô au moment des faits. Et qu'à l'époque j'avais vécu les choses d'une certaine façon, et avec le recul et le temps, je prend de plus en plus conscience des vrais dégats.


J'ai le cœur lourd en repensant à tout ça. Surtout que dernièrement, j'ai vu des images de la catastrophe que je n'avais jamais vu. Ca m'a vraiment fait quelque chose... Je me dis que finalement, c'était rien cette escapade vers le sud, ces angoisses, cette peur. Mais à l'époque tout était assez abstrait, à la télé au Japon, on ne montrait pas tant de chose. Puis, une fois arrivée en France, je ne m'étais pas lancée en quête de détails sur le tsunami et les répercussions radioactives de Fukushima.

11 mars 2016, 5 ans après

Aujourd'hui je suis allée allumé un cierge (le deuxième est pour mon papa) en hommage aux victimes de ces terribles événements. Pour ceux qui sont partis, pour ceux qui vivent en ayant perdu un être cher, un foyer, leur maison et qui continuent à se battre pour avancer.
Avec mon fils, on a fait notre minute de silence (en tout cas il fait de son mieux pendant quelques secondes).


Les choses restent encore très compliquées là-bas, surtout dans les zones sinistrées. On en parlait dans tous les journaux télévisés. J'espère sincèrement que les choses vont s'arranger et que Fukushima ne sera plus qu'un lointain souvenir, mais comme je suis réaliste, je sais que ça n'arrivera pas avant plus dizaines d'anées...


Je pense fort à ma famille japonaise qui vit à Hiroshima, qui actuellement ne craint rien, mais qui a terme court peut-être un risque... Je pense fort au Japon, ce pays que je ne voudrais pas voir disparaitre. J'ai encore plein de choses à vivre avec toi, alors soit fort !


I pray for you Japan <3


Chu~

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Jina 25/07/2016 13:50

C'est vrai que c'est quelque chose de très dur à vivre. Espérons que ce genre d’évènements n’arrivera plus jamais.